Dénoncer et prévenir la violence faite aux femmes, c’est aussi protéger les enfants !

Québec – 6 décembre 2018. À l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ) affirme que la violence faite aux femmes a également un impact sur les enfants et que la dénonciation du sexisme et des inégalités sociales reste un élément fondamental de la prévention de la violence commise envers les femmes et les enfants.

En effet, l’analyse féministe établit des liens entre les agressions commises envers les enfants et celles commises envers les femmes, en reconnaissant que toutes les agressions commises envers les enfants sont avant tout des actes de domination, d’oppressions exercées par une personne qui est en situation de pouvoir, d’autorité sur un enfant. C’est pourquoi ESPACE accorde une grande importance aux rapports égalitaires et aux relations interpersonnelles basées sur le respect et exemptes d’abus de pouvoir ou de toute forme d’exploitation ou de violence.

C’est avec cette vision féministe que les organismes ESPACE et leur regroupement travaillent à développer le pouvoir d’agir (empowerment) chez les personnes, particulièrement les enfants, en leur donnant des outils pour s’affirmer face à différentes formes de violence. Leurs activités auprès des enfants et des adultes sont basées sur l’égalité des droits de toutes les personnes dans le respect des différences, quelles qu’elles soient.

La Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes est donc l’occasion pour ESPACE de réitérer l’importance de reconnaître l’impact de la violence faite aux femmes sur nos enfants, notamment celles et ceux qui sont exposés à la violence conjugale et familiale. Cela détermine les actions à entreprendre en prévention, afin de réaliser un véritable changement dans la société et de permettre que les enfants puissent grandir en sécurité et sans violence, dans une société où priment les rapports égalitaires entre toutes et tous. Parce que dénoncer et prévenir la violence faite aux femmes, c’est aussi protéger nos enfants ! 

Le ROEQ souhaite également souligner son appui aux différents groupes de femmes, partenaires importantes et essentielles dans la prévention et la sensibilisation à la violence sous toutes ses formes.

 

– 30-

Pour plus d’informations : Nancy Gagnon 418 667-7070

Soyez la première personne à commenter cet article!

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé en ce moment.

FAIRE UN DON

MERCI! Votre don permet de créer de nouveaux outils de prévention et de faire en sorte que toujours plus d’enfants puissent vivre une enfance en sécurité et sans violence!

En indiquant vos coordonnées, vous recevrez un reçu de charité (20$ et +). Vos coordonnées ne seront pas utilisées à d’autres fins que vous envoyer le reçu un un ruban bleu dans le cadre de la Journée nationale des enfants le 20 novembre. Ils seront pas conservées