Assurer la sécurité de nos enfants sur le Net, une responsabilité sociale !

Québec – 28 février 2019. Le 26 février dernier, Radio-Canada publiait un article intitulé « Des vidéos pour enfants sur YouTube expliquent comment se suicider. », dans lequel on apprend que «YouTube et l’application pour enfants YouTube Kids hébergent de nombreuses vidéos expliquant comment se suicider ou faisant la promotion de l’exploitation sexuelle, du trafic humain, de la violence domestique et des attaques par arme à feu.» L’article rapporte que ces vidéos cachées commencent par du contenu anodin et approprié pour les enfants, pour ensuite changer et montrer des scènes dangereuses, violentes ou banalisant la violence, par exemple, de tuerie dans une école ou d’une personne expliquant aux enfants comment se trancher les veines de façon efficace.

Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ), travaillant en prévention de la violence faite aux enfants, s’inquiète de cette situation et du manque de vigilance de la chaîne YouTube et de la plateforme YouTube Kids pour éviter que de tels contenus soient visionnés par des enfants. Ces vidéos risquent d’avoir des impacts néfastes pour la sécurité et la santé de ceux-ci.

Même si, dans cet article, YouTube affirme répondre rapidement aux signalements de contenus inappropriés, nous devons commencer par demander comment un tel contenu a pu se retrouver en ligne? Une chaîne destinée aux enfants ne devrait-elle pas scruter le contenu de chaque vidéo avant même d’accepter que celui-ci soit mis en ligne ? La responsabilité d’éviter le visionnement de contenus inappropriés et dangereux pour les enfants ne doit pas revenir entièrement aux parents. Le ROEQ trouve qu’il est inacceptable que des enfants aient pu voir ces vidéos, puisque YouTube a la responsabilité de vérifier le contenu qu’il permet de publier sur Internet et a le devoir social et moral de protéger les enfants à travers ce qui se retrouve sur les plateformes leur étant destinées.

Le ROEQ souhaite également rappeler l’importance de faire de la prévention auprès des enfants dès le plus jeune âge ainsi qu’auprès des adultes de leur entourage. Des enfants et des adultes informés sur les risques liés à l’utilisation d’Internet et outillés pour faire face au contenu inapproprié ou violent en ligne sont moins à risque d’en être victimes et davantage en mesure d’aller chercher l’aide appropriée. C’est notre responsabilité sociale à toutes et tous de prévenir la violence faite aux enfants et d’assurer leur sécurité !

-30-

Pour plus d’informations : Nancy Gagnon 418 667-7070 | 418 803-7807

Le programme ESPACE :

Fondé sur des valeurs et une approche féministe, le programme ESPACE s’adresse aux jeunes de 3 à 12 ans et aux adultes de leur entourage pour prévenir toutes les formes de violence commises envers les enfants. Né en 1989, le ROEQ regroupe les organismes ESPACE présents dans différentes régions du Québec. Le programme ESPACE est unique au Québec. Lorsqu’un organisme ESPACE visite un milieu, c’est l’ensemble de ses parties prenantes qui est sensibilisé et outillé. Par le biais d’ateliers interactifs, de mises en situation et d’exercices adaptés aux différents groupes d’âge, le programme ESPACE aborde toutes les formes de violence : verbale, physique, psychologique et sexuelle, incluant l’intimidation, la négligence et l’exposition à la violence conjugale. Ensemble, adultes et enfants développent un réseau d’entraide ainsi que des stratégies pour être en sécurité, fortes, forts et libres.

www.espacesansviolence.org

Soyez la première personne à commenter cet article!

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé en ce moment.

FAIRE UN DON

MERCI! Votre don permet de créer de nouveaux outils de prévention et de faire en sorte que toujours plus d’enfants puissent vivre une enfance en sécurité et sans violence!

En indiquant vos coordonnées, vous recevrez un reçu de charité (20$ et +). Vos coordonnées ne seront pas utilisées à d’autres fins que vous envoyer le reçu un un ruban bleu dans le cadre de la Journée nationale des enfants le 20 novembre. Ils seront pas conservées