Québec–5 mai 2021.  Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ) et les organismes ESPACE accueillent avec beaucoup d’enthousiasme, le rapport de la commission spéciale sur les droits des enfants présidée par Régine Laurent. Au terme de travaux qui auront duré deux ans, ce rapport contient plusieurs « recommandACTIONS » qui pressent les décideurs et la population à mettre en place un « véritable cercle de bienveillance autour de ses enfants » afin d’éviter que des drames ne se reproduisent.

Plus de prévention et reconnaissance des droits des enfants

 Depuis plus de 30 ans, le ROEQ ainsi que les organismes ESPACE travaillent sans relâche afin de permettre aux enfants de connaître leurs droits et de se sentir moins vulnérables face aux différentes formes de violence. La recommandation proposant de créer une charte des droits des enfants ainsi que la mise en place de commissaires dédiés à ceux-ci nous permettent de croire que les enfants sont enfin considérés comme des personnes à part entière et que le respect de leur droit doit être une priorité collective.

Les organismes communautaires, des alliés importants

Les organismes communautaires sont un maillon important du cercle de bienveillance autour des enfants. Recommander de fortifier la prévention de première ligne, d’investir massivement dans les organismes communautaires et de valoriser l’apport de ceux-ci permettrait d’augmenter leur capacité à agir pour les enfants et les familles tout en travaillant de façon complémentaire avec le réseau public pour le bien-être des enfants. Le ROEQ et ses membres ne peuvent que saluer cette recommandation qui est en lien avec les revendications portées par les organismes communautaires depuis de nombreuses années.

Responsabiliser la population

Les adultes gravitant auprès des enfants peuvent percevoir des changements, détecter leur stress ou encore voir leur détresse. Les enfants ont besoin de la présence significative d’adultes de confiance autour d’eux qui sauront les écouter, les croire et les aider. Il est donc essentiel pour le ROEQ et les organismes ESPACE de poursuivre la sensibilisation auprès des adultes afin de les mobiliser à agir quand un enfant n’est pas en sécurité afin d’éviter de nouveaux drames. Ceci est de notre responsabilité collective!

Agir dès maintenant

 Malgré l’enthousiasme face à ce rapport, le ROEQ et les organismes ESPACE s’interrogent sur les moyens qui seront mis en place par le gouvernement pour réaliser rapidement ces “recommandACTIONS”.  Est-ce que les recommandations et l’urgence d’agir seront prises au sérieux?  Seront-elles financées à la hauteur des véritables besoins? Seront-elles maintenues dans le temps ou ballotées selon les finances publiques, les crises politiques et les changements de gouvernement ? Pour un Québec digne de ses enfants, il est urgent d’agir dès maintenant et de façon durable!

 Le ROEQ et les organismes ESPACE espèrent fermement que tous les enfants puissent enfin vivre une enfance en sécurité et sans violence grâce à ce rapport porteur d’espoir

pour les droits des enfants au Québec!

 -30-

Janie Bergeron, coordonnatrice du ROEQ 418-667-7070

FAIRE UN DON

MERCI! Votre don permet de créer de nouveaux outils de prévention et de faire en sorte que toujours plus d’enfants puissent vivre une enfance en sécurité et sans violence!

En indiquant vos coordonnées, vous recevrez un reçu de charité (20$ et +). Vos coordonnées ne seront pas utilisées à d’autres fins que vous envoyer le reçu un un ruban bleu dans le cadre de la Journée nationale des enfants le 20 novembre. Ils seront pas conservées