Journée nationale des droits des enfants – À quand un Québec digne de ses enfants?

15 novembre 2021 – La Journée Nationale des enfants du 20 novembre est l’occasion, de célébrer les droits des enfants et de les reconnaître comme étant des humains à part entière, ayant le droit de vivre une enfance en sécurité, libre et sans violence. Suite à l’adoption de deux documents par les Nations Unies, soient la Déclaration des droits de l’enfant en 1959 et la Convention relative aux droits de l’enfant en 1989, notre pays s’est engagé à ce que tous les enfants puissent être protégés et traités avec respect et dignité. Or, à la suite de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse et au dépôt du rapport de cette Commission, force est de constater que les droits des enfants sont, encore aujourd’hui, gravement bafoués au Québec.

Le constat est alarmant : les violences faites aux enfants sont omniprésentes dans la province. De plus, l’épuisement psychologique et le manque de personnel se font de plus en plus ressentir dans le réseau de la santé et des services sociaux, ainsi que dans le milieu communautaire. Les intervenant-e-s n’arrivent plus à répondre adéquatement aux besoins des enfants. La situation est très préoccupante. Le rapport Laurent propose des recommandACTIONS claires afin d’améliorer la prévention et la protection des enfants dès maintenant.

Monsieur Legault, il est urgent d’agir. À quand un Québec digne de ses enfants?

Le ruban bleu

Le port du ruban bleu est une action mise de l’avant par le Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ), afin de signifier l’importance de protéger les droits des enfants et rappeler que les enfants doivent être pris en considération dans l’ensemble des décisions qu’elles soient politiques, sociales ou économiques. Cette année, le ROEQ et ses membres invitent la population à porter le ruban bleu afin de demander au gouvernement de poser des actions concrètes, dès maintenant, pour la protection des enfants.

Les enfants ne sont pas que l’avenir de la société, mais son présent aussi. Rappelons-nous que c’est notre responsabilité collective de nous assurer que les droits fondamentaux des enfants soient respectés afin qu’elles et ils puissent vivre une enfance en sécurité et sans violence.

Monsieur Legault, nous attendons qu’un échéancier clair et des mesures concrètes soient mis en place rapidement suite aux recommandACTIONS du rapport Laurent.

Le 20 novembre je porte le ruban bleu, pour un Québec digne de ses enfants!

 #RapportLaurent       #JournéeNationaledesEnfants

Laisser une réponse