Skip to main content

COUP DE SIFFLET POUR LA CAQ
PROMESSES BRISÉES, ENFANCES BRISÉES

Le 25 octobre 2021 marque la Journée nationale de reconnaissance de l’action communautaire autonome. Les 4 000 organismes d’action communautaire du Québec jouent un rôle extrêmement important pour le filet social de la province. Mais depuis toujours, en plus de faire face aux besoins grandissants de la population, les organismes se heurtent à d’importants enjeux de sous-financement et d’atteinte à leur autonomie qui les empêchent d’accomplir pleinement leur mission. La pandémie n’a fait qu’accentuer les problèmes sociaux. Les organismes doivent s’adapter afin de faire face à une augmentation et à une transformation des besoins. De son côté, le gouvernement fait appel aux organismes pour répondre à cette demande sans cesse grandissante, en échange de promesses de financement qui ne voient jamais le jour. En effet, lors des dernières élections, la CAQ s’était pourtant engagée à mieux soutenir les organismes communautaires.

« En laissant tomber le milieu communautaire, François Legault et la CAQ laissent tomber des milliers de personnes vulnérables, parmi lesquelles figurent les enfants et les familles. Des organismes communautaires sous financés, c’est aussi des enfances brisées. » souligne Annik Gagné-Laferrière, intervenante communautaire à ESPACE région de Québec.

La commission Laurent a soulevé d’importantes lacunes dans les services offerts aux enfants et aux familles les plus vulnérables. Une des recommandations principales du rapport consiste à revoir l’efficacité des programmes qui existent déjà et qui ont été mis à mal par les coupes budgétaires des années passées. Les drames qui secouent trop souvent le Québec, tels que les meurtres intrafamiliaux, nous rappellent la grande détresse dans laquelle vivent de nombreuses familles partout dans la province. Un financement adéquat et une reconnaissance accrue aux organismes communautaires permettraient non seulement d’éviter l’épuisement de nos ressources, mais également de prévenir de tels drames en assurant un filet social solide autour de celles et ceux qui en ont besoin.

Les membres de l’équipe d’ESPACE région de Québec portent une importante revendication également partagée par l’ensemble des 4 000 organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux du Québec soit de rehausser significativement le financement à la mission globale du Programme de soutien aux organismes communautaires, en injectant 460 millions de dollars dans le budget du Québec de 2022, afin de répondre aux besoins de base des organismes.

Avant que le filet social ne se brise complètement, il est impératif que notre gouvernement soit à l’écoute des besoins et qu’il mette en place une série d’actions structurantes dont le réinvestissement majeur dans le milieu communautaire, les services publics et les programmes sociaux.

– 30 –

Pour information :

Caroline Deschênes

espaceregiondequebec@videotron.ca

418-649-5140

À propos de d’ESPACE région de Québec : ESPACE région de Québec a pour mission de prévenir la violence faite aux enfants sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de violence verbale, psychologique, physique ou sexuelle, de négligence, d’intimidation ou d’exposition à la violence conjugale.

À propos de la campagne Engagez-vous pour le communautaire : Engagez-vous pour le communautaire est une grande campagne nationale de mobilisation qui, depuis 2016, unit les différents secteurs de l’action communautaire autonome, dont celui de la santé et des services sociaux, et qui s’adresse à l’ensemble du gouvernement. Elle vise une société plus juste où les droits humains sont pleinement respectés. Elle est coordonnée par le Réseau québécois de l’action communautaire autonome.

Laisser une réponse