Programme, ateliers sur mesure et soutien

Vous cherchez à participer activement à la prévention de la violence faite aux enfants dans votre milieu? Une problématique persiste dans certains de vos groupes? Vous cherchez de la formation pour votre personnel?
Le programme ESPACE est offert aux enfants de 3 à 12 ans et aux adultes qui les entourent, invitez notre équipe dans votre établissement! Qu’il s’agisse d’une école primaire, d’un centre de la petite enfance (CPE) ou d’un milieu de garde privé, nous sommes là.

Lors de notre passage dans un milieu, nous rencontrons tous les enfants, le personnel éducatif et les parents. Tous ensemble pour une enfance libre et sans violence!

Nos ateliers aux enfants

Visent à diminuer la vulnérabilité des enfants face à la violence

Augmentent leur confiance en eux et leur capacité d’agir
Abordent toutes les formes de violence
Aident les enfants à développer des stratégies pour protéger ou récupérer leurs droits
Apprennent aux enfants à reconnaître les techniques de manipulation tels que le chantage ou le secret

Nos ateliers aux adultes

Vous aider à approfondir vos connaissances

Que vous soyez une équipe-école, un groupe de parents ou des travailleuses et travailleurs d’organismes communautaires, nous pouvons venir à votre rencontre pour vous aider à approfondir vos connaissances sur un sujet lié à la violence faite aux enfants. Le contenu est flexible et peut s’adapter au groupe et au temps disponible. Ces formations peuvent par exemple aborder les thèmes suivants :
• Violence commise envers les enfants : dynamique et statistiques
• Recevoir la confidence d’un enfant
• Comportements sexuels : normal ou inquiétant?
• Discipline positive et prévention de la violence
• Contrer les jeux de pouvoir en milieux de travail

Contactez-nous aujourd'hui

Si votre milieu est aux prises

avec une problématique ou

une situation particulière

Si votre milieu est aux prises avec une problématique ou une situation particulière, l’équipe d’ESPACE GÎM peut vous aider. En effet, il nous est possible de créer un atelier sur mesure pour répondre aux besoins des enfants.

Vous vous inquiétez pour un enfant de votre entourage?

Vous avez des doutes ou des inquiétudes à propos d’une situation et vous avez besoin d’outils ou de conseils? Ou si vous avez besoin de soutien, contactez-nous. Il nous fera plaisir de vous aider aux meilleurs de nos connaissances et de nos capacités. L’équipe d’ESPACE GÎM est là pour vous.

Voici quelques exemples de sujets que nous pouvons aborder :
  • L’intimidation : comment ça marche et comment s’en sortir?
  • Les relations amoureuses saines.
  • Mon corps est à moi! Développement d’attitudes préventives face à la violence sexuelle.
  • La cyberviolence, ou comment rester en sécurité en ligne.

Éducation populaire

À ESPACE Gaspésie-les-Îles, on ne fait pas que visiter les milieux éducatifs. Nous travaillons aussi à l’élaboration d’outils d’éducation populaire ou de prévention de la violence. C’est dans cette optique que nous avons créé notre propre chaîne YouTube. Retrouvez-y des vidéos éducatives de MOB sur la table ainsi que la présentation de certains de nos projets.

Saviez-vous que…

  • ESPACE Gaspésie-les-Îles fait partie du Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ) composé de 9 autres organismes ESPACE partout au Québec.
  • 1 personne sur 3 a vécu une forme ou une autre de violence durant son enfant (Tourigny et al., 2006)
  • Dans 85% des cas d’intimidation, d’autres enfants sont présents. Les adultes, eux, sont au courant de seulement 4% de ces incidents. Il est par contre noté que, lorsque les témoins interviennent, l’intimidation cesse en moins de 10 secondes dans 57% des cas. (Bâtir des communautés plus sûres, ministère de la Justice du Gouvernement du Canada, 2003)
  • Dans une situation d’agression sexuelle, si l’enfant dit « Non! » fermement, l’agression arrête dans 60% des cas. (CIASF)
  • On observe une baisse marquée de l’utilisation de la punition corporelle au Québec depuis les dernières années pour 48% en 1999 contre 26% en 2018 (Institut de la Statistique du Québec. La violence familiale dans la vie des enfants, 2018).
  • Si vous connaissez un enfant qui est victime de mauvais traitements physiques ou d’abus sexuels, il est de votre devoir, en tant que citoyen.ne de signaler la situation sans tarder à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).
  • Lorsqu’un signalement est fait à la DPJ, celle-ci vous offre l’immunité en cas de poursuite. De plus, le signalement reste confidentiel, votre identité ne sera donc jamais divulguée. Lorsqu’un signalement est fait, même si celui-ci n’est pas retenu, le dossier de l’enfant reste ouvert pendant 2 ans partout au Québec. Des informations peuvent donc s’y ajouter pendant cette période.