Semaine contre l’intimidation et la violence à l’école

Semaine contre l’intimidation et la violence à l’école

 

ESPACE Abitibi-Est aborde toutes les formes de violence dans ses ateliers, dont l’intimidation. Avec son approche globale, le programme ESPACE rejoint tous les élèves des milieux visités et mobilise les professionnels afin d’établir des réseaux d’entraide à l’intérieur même de chaque milieu de vie.

ESPACE Abitibi-Est est en lutte constante contre l’intimidation à l’école en créant des ateliers adaptés à ce sujet pour les parents, en sensibilisant les enfants et les jeunes à ce qu’ils peuvent faire s’ils se retrouvent dans une situation de violence.

La semaine contre l’intimidation et la violence à l’école est célébrée à chaque année, vers la fin septembre et le début octobre. L’intimidation peut prendre des formes diverses et se manifester dans différents contextes. Toute personne peut être touchée par l’intimidation, peu importe son genre ou ses caractéristiques personnelles. Elle peut en être l’auteur, le témoin ou la victime. 

Pour conclure qu’il s’agit d’intimidation, il y a 3 éléments clés qui doivent être présents: 

Inégalités des rapports de force
Geste généralement délibéré ayant pour effet de nuire ou de faire du mal
Répétitif

 

Saviez-vous que?

 

Au Canada, il se produit un cas d’intimidation à toutes les 7 minutes dans une cour d’école.

Dans 85% des cas d’intimidation entre enfants, d’autres enfants sont présents. Les adultes sont rarement témoins de ces actes et n’ont donc guère l’occasion d’intervenir. Les professeurs ne sont au courant que de 4% des incidents. 

Lorsque des pairs interviennent, l’intimidation cesse en moins de 10 secondes dans 57% des cas. 

 

Source: http://www.education.gouv.qc.ca/dossiers-thematiques/intimidation-et-violence-a-lecole

 

2 Commentaires
  • Marie-Claude Plante
    Publié à 16:54h, 01 octobre Répondre

    Je suis moi même une personne qui a malheureusement vécu beaucoup de violence et d’ intimidation et c’ est désolant de savoir que tout passait sous silence. Heureusement avec les années je m’ en suis très bien sorti et j’ ai un entourage extraordinaire autour de moi. Je suis maintenant maman de 4 enfants et pour moi l’ intimidation et la violence ces un sujet que nous nous devons d’ aborder avec nos enfants et moi c’ est ce que j’ ai fait et je suis bien heureuse que mes 4 moussaillons comprennes bien. Parfois je dois leur rappeler de faire attention mais choses certaines chaque parent devrait assurément parler avec chacun de ses enfants et ne pas laisser cela sur le tabou…

    Que ce soit un intimidateur ou un intimidés les deux peuvent recevoir l’ aide aproprié àleur besoin immédiat.
    La violence et l’ intimidation ces NON.

    • gestionabitibiest
      Publié à 11:09h, 07 octobre Répondre

      Merci pour votre commentaire. Nous sommes heureuses de savoir que malgré tout, vous vous en sortez bien. Il y a tellement de façons de faire de la prévention avec nos enfants. Comme vous le dites si bien, c’est important de le faire. Merci pour votre implication auprès de vos enfants, afin de s’assurer qu’ils vivent une enfance en sécurité et sans violence.

Écrire un commentaire